Monde

Israël : l’armée de l’Air reçoit le tout dernier

f35Israël reçoit aujourd’hui le F-35, l’avion de chasse le plus évolué au monde. Le modèle israélien, le F-35I, a été surnommé Adir, ce qui signifie « Redoutable » en hébreu. Il est composé de systèmes électroniques conçus par des entreprises israéliennes, et adaptés aux besoins d’Israël. Son prix se situe autour de 100 millions de dollars par avion.

Le F-35 doit atterrir sur la base de l’Armée de l’Air à Nevatim, dans le sud d’Israël. Le 140ème escadron de l’armée de l’Air israélienne devrait devenir le premier escadron opérationnel de F-35s en dehors des Etats-Unis, mais il faudra encore attendre au moins une année avant que les premiers avions ne deviennent entièrement opérationnels, étant donné que du personnel compétent doit encore terminer la formation.

Le F-35 est un avion de chasse de 5ème génération qui associe des caractéristiques avioniques de furtivité avec des systèmes informatiques sophistiqués permettant une connaissance exhaustive des situations. Il n’est pas limité à un itinéraire ou à une localisation spécifique pour exécuter ses missions et peut les mettre en œuvre en demeurant à distance et non détecté.

Le nouvel avion devrait également réorganiser le fonctionnement des collectes  de renseignements militaires. Mais certains en Israël doutent, malgré ses impressionnantes capacités, du rayon d’action de l’avion, insuffisant pour faire un aller-retour entre Israël et le centre de l’Iran, qu’un tel trajet ait lieu ou pas.

Pour la Défense israélienne, la technologie furtive revêt une importance particulière du fait de l’augmentation de la présence de systèmes défensifs russes sophistiqués dans la région, en mesure de dépister efficacement l’arsenal actuel des avions de guerre israéliens dès leur décollage.

L’Etat hébreu voit ainsi son écart militaire avec les autres pays de la région se réduire, d’autant plus que des ennemis d’Israël pourraient bientôt détenir leurs propres avions de chasse de 5ème génération : le chasseur furtif chinois J-20 a été officiellement dévoilé il y a tout juste un mois et le Sukhoi Russe T-50 devrait entrer en service en 2018.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *