Sécurité

Italie : Une cellule djihadiste serait active près de Milan selon la Libye

ei-libye-prevention-pour-italieUne cellule djihadiste liée à un commandant de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) s’activait à proximité de Milan, au nord de l’Italie, rapportent dimanche, des médias italiens citant des renseignements confidentiels fournis par les autorités libyennes.

A en croire les médias locaux, l’Italie est en alerte. Tripoli a prévenu le gouvernement italien de l’existence probable d’une cellule de djihadistes s’active non loin de Milan et est en relation avec un commandant de l’organisation de l’EI, basé en Libye.

En effet, des éléments des services de renseignement libyens sont tombés sur des documents attestant de l’existence de ce groupe à la suite de la reprise de la ville libyenne de Syrte au cours de la semaine dernière par les forces armées libyennes progouvernementales.

Pour rappel la ville de Syrte abritait les quartiers généraux du mouvement djihadiste EI.

Les membres de cette cellule djihadiste seraient en lien avec Abou Nassim, un citoyen tunisien âgé de 47 ans. Il avait d’abord commencé par aller combattre en Afghanistan et en Syrie pour, ensuite, occuper le poste de commandant de l’organisation de l’EI en Libye depuis 2014. L’Exécutif italien redoute que des éléments de l’organisation de l’EI gagnent l’Italie en se mêlant aux migrants qui tentent de traverser la Méditerranée.

Au cours de ces dernières semaines, les autorités italiennes ont décidé d’expulser de nombreux ressortissants étrangers soupçonnés de radicalisation.

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l’Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *