Sécurité

Libye : 21 corps de migrants non identifiés enterrés par les habitants d’al-Maya

des-membres-de-la-croix-rouge-libyenne-transportent-des-corpDes habitants de la petite ville côtière libyenne d’Al Maya, gênés par l’odeur de 21 cadavres en décomposition de migrants non identifiés, ont entrepris de les enterrer en l’absence d’une réaction des autorités.

«Il y a une semaine, nous avons été informés qu’un bateau a coulé» au large de la ville d’Al-Maya « et que les corps ont été rejetés par la mer», a indiqué lundi, Hussam Nasr, le chef du bureau du Croissant rouge libyen à Janzour, banlieue située à l’ouest de la capitale, Tripoli.

Ce responsable a affirmé que les agences du croissant rouge se sont rendus sur les lieux pour récupérer les dépouilles et effectuer des prélèvements, mais n’ont pas obtenu l’autorisation des autorités de les inhumer. «Inquiétés par les cadavres restés en plein air près de la plage pendant plus de trois jours, les habitants ont décidé de les enterrer dans un cimetière de la ville samedi dernier» suivant le rite musulman, a précisé Hussam Nasr.

Dans un communiqué, un collectif d’organismes de la société civile de la région de Wercheffana, qui comprend la localité d’al-Maya, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Tripoli, a confirmé lundi que les habitants ont entrepris d’entrer les cadavres, craignant « le risque de maladies et d’épidémies».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *