Sécurité

Libye : Les bases de Daech à Syrte visées par des raids américains

frappes-syrteLes avions de chasse de l’armée des Etats-Unis ont mené à la demande du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), plusieurs raids visant les bases de Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’EI) à Syrte.

Cette ville, que les autorités libyennes ne parviennent pas à reconquérir, est considérée comme le principal bastion du groupe EI dans ce pays d’Afrique du nord.

Les avions militaires américains ont commencé lundi leurs frappes aériennes prenant pour cible la ville libyenne de Syrte, une première dans le conflit opposant Washington aux djihadistes.

Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, a indiqué, lors d’une allocution télévisée, que «les premières frappes américaines contre des cibles précises de Daech ont eu lieu aujourd’hui (lundi), infligeant de lourdes pertes (aux djihadistes) à Syrte», distante de 450 km à l’est de la capitale libyenne, Tripoli. Il a néanmoins assuré qu’il n’y aura pas de déploiement des forces américaines au sol.

Peu après l’annonce libyenne, le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, a confirmé dans un communiqué qu’«à la demande du GNA, les forces armées des Etats-Unis ont conduit des frappes aériennes précises contre des cibles de l’EI à Syrte».

Pour ce qui de la durée de ces raids, Cook s’est contenté d’affirmer qu’ils «vont se poursuivre», sans plus de précision. Néanmoins, le chef du gouvernement libyen a a tenu à souligner que ces frappes «interviennent dans un cadre limité dans le temps » et «ne dépasseront pas Syrte et sa banlieue».

Par ailleurs, un responsable de la présidence américaine a assuré qu’aucun soldat américain «ne participera aux opérations terrestres du GNA» et que l’appui américain au gouvernement libyen dans son combat contre le groupe EI «se limitera aux frappes aériennes et au partage des renseignements».

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l’Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *