Monde

Libye: l’annonce controversée de la libération de Saïf al-Islam Kadhafi

saif-islamLes avocats de Saïf al-Islam, le fils de l’ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, ont annoncé ce mercredi, la libération de leur client détenu par un groupe armé à Zenten (sud-ouest de la Libye) depuis son arrestation en 2011.

Mais, pour le moment aucune source gouvernemental officielle n’a confirmé ou infirmé cette libération qui diverge d’une source à l’autre.

D’après une autorité de la milice de Zenten, Saïf al-Islam Kadhafi aurait été remis à l’administration de Tobrouk. En revanche un avocat proche de la famille Kadhafi, a affirmé que Saïf al-Islam est toujours à Zenten, où il est placé en résidence surveillée, sans donner de date de son éventuel transfert.

Pour l’instant, il n’y a aucune preuve de la remise en liberté du fils de l’ex-dictateur libyen, contrairement à l’annonce faite hier par ses avocats qui, depuis le 27 juin dernier, avaient formulé à plusieurs reprises, la demande de libération de leur client.

En avril dernier, le ministre en charge de la Justice de l’Exécutif de Tobrouk avait écrit une lettre sollicitant que Saïf al-Islam Kadhafi soit relâché dans le cadre de l’amnistie générale. Mais, depuis le décès le mois dernier, de ce responsable, l’authenticité de ce document est remise en question. Pourtant, c’est à cette décision que la défense du fils de Mouammar Kadhafi se réfère pour proclamer sa libération.

Pour sa part, le porte-parole du Parlement libyen de Tobrouk, Fathi al-Maryami, n’a pas confirmé l’information mais ne l’a pas non plus démentie. Il s’est juste contenté d’affirmer que Saïf al-Islam est bel et bien concerné par l’amnistie générale annoncée par le gouvernement en juillet 2015. Il pourrait probablement bénéficier de cette amnistie et être incessamment remis en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *