Stratégie

Libye : L’ONU charge l’UE de veiller au respect de l’embargo sur les armes

ue-autorisation-controle-armesLe Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mardi à l’unanimité, une résolution autorisant les forces navales de l’Union Européenne (UE) d’intercepter et de contrôler en haute mer au large de la Libye, tout navire soupçonné de transporter des armes ou des équipements militaires.

L’élargissement des attributions des forces navales européennes de l’opération Sophia a pour but d’aider le gouvernement libyen dans son combat contre les djihadistes.

L’opération européenne aura même la possibilité, sur une période de 12 mois, de détourner les bateaux suspects vers un port situé à proximité, de sorte à procéder à la saisie et à la destruction des armements qu’il transporte. Afin de mener à bien ces contrôles, la résolution indique que les Européens peuvent «prendre toutes les mesures dictées par les circonstances».

Cette résolution onusienne montre l’appui unanime de la communauté internationale à l’initiative de l’UE ayant pour objectif d’améliorer la sécurité en mer Méditerranée.

Lancée le 22 juin 2015, l’opération Sophia regroupe des contingents de 24 des 28 Etats membres de l’UE dans le cadre d’une politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Ce projet visait initialement à arrêter les passeurs qui poussent les migrants clandestins à tenter de traverser la Méditerranée pour joindre l’Europe.

A travers la résolution adoptée en 2011, les Nations Unies comptaient faire respecter l’embargo sur les armes qui frappe la Libye depuis cette date. La résolution interdit aux Etats membres de l’ONU de vendre ou de fournir des armes à la Libye et d’acquérir des armements et des munitions en provenance de ce pays d’Afrique du nord.

Cette résolution a été adoptée en février 2011 par le Conseil de sécurité de l’ONU en réaction aux graves violations des droits de l’Homme commis en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *