Sécurité

Libye : Mise en place d’une nouvelle armée

libye--politiquueUne nouvelle armée chargée d’assurer la protection des sièges gouvernementaux, des poste-frontières et des hautes personnalités a été mise en place en Libye, comme annoncé mardi par le gouvernement d’union nationale.

C’est la première tentative émanant du nouvel Exécutif libyen, soutenu par les Nations Unies et les pays occidentaux, visant à réorganiser les forces armées du pays qui peine toujours à retrouver sa stabilité depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Baptisée «Garde Présidentielle», la nouvelle armée sera basée dans la capitale libyenne, Tripoli. Elle est constituée exclusivement de militaires et d’agents de police «sélectionnés dans les différentes régions» du pays, a précisé le gouvernement d’union sur sa page Facebook, sans révéler l’effectif de ces forces.

La Garde Présidentielle aura pour mission de sécuriser les «sièges présidentiels … et les bâtiments publics» et d’assurer la protection rapprochée aussi bien des membres de l’Exécutif que de ceux des délégations étrangères.

Cette armée devra également protéger les « sites sensibles, y compris les postes-frontières maritimes, aériens et terrestres, les sources et le réseau de fourniture d’eau et les centrales électriques ».

La Libye demeure truffée de divers groupes armés. A Tripoli et dans les villes situées dans l’ouest du pays, il y a une forte présence de dizaines de milices, qui détiennent leurs équipements militaires après avoir affronté l’armée fidèle à Kadhafi en 2011. Dans l’est libyen, le controversé général Khalifa Haftar dirige les « forces armées arabes libyennes », constituées d’anciens contingents des forces armées régulières et de milices hétéroclites.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *