Stratégie

La Thaïlande lance un programme choc pour rééduquer les automobilistes ivres

thailande-automobilistesLes autorités thaïlandaises ont annoncé mardi que les conducteurs surpris au volant en état d’ivresse seront astreints à effectuer un stage à la morgue.

En prenant cette mesure, la junte au pouvoir dans ce pays espère améliorer son mauvais bilan en matière de sécurité routière.

La Thaïlande fait partie des pays qui enregistrent le plus grand nombre de décès sur les routes dans le monde. Par le biais de cette dernière mesure, les autorités espèrent faire prendre conscience aux automobilistes que l’alcool au volant tue en les choquant.

A titre d’information, cette proposition émane du département de l’application des peines au ministère thaïlandais de la Justice, a confié à la presse un des hauts responsables de ce service, Nontajit Netpukkana. «Avant, nous avions des peines de travaux d’intérêt général (TIG) dans les hôpitaux», a-t-il rappelé. « Mais nous pensons que l’émotion suscitée par le fait de travailler à la morgue donnera à ceux qui effectuent des TIG une idée plus claire de ce qui se passe lors d’accidents provoqués par des conducteurs ivres ».

Cette disposition a été annoncée juste avant les célébrations du Songkran ou Nouvel an thaïlandais, qui ont débuté mercredi et s’étendent sur trois jours.

De nombreux accidents de la route ont lieu au cours de ces fêtes, qui ne consistent pourtant qu’en des batailles d’eau. Chaque année, à peu près 24.000 personnes trouvent la mort sur les routes thaïlandaises. D’après une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publiée l’année dernière, la Thaïlande arrive au deuxième rang du classement de décès par nombre d’habitants, juste derrière la Libye.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *