Sécurité

Un membre de la famille royale qatarie libéré en Irak

liberation-otagesLe gouvernement qatari a annoncé mercredi qu’un membre de la famille régnante au Qatar et un ressortissant pakistanais, kidnappés il y a environ trois mois sur le territoire irakien, ont été libérés.

Ces deux hommes faisaient partie de la vingtaine de personnes enlevées dans le sud de l’Irak alors qu’ils prenaient part à une partie de chasse.

Le ministère qatari des Affaires étrangères avait d’abord annoncé dans un communiqué, que « l’un des citoyens qataris enlevés en décembre en Irak a été libéré en même temps que son compagnon asiatique ». La diplomatie qatarie n’a révélé aucune information sur les circonstances de la libération des deux otages et s’est contentée d’affirmer que « des efforts se poursuivaient pour la libération des autres otages».

D’après des responsables irakiens et qataris, 26 personnes avaient été kidnappées le 16 décembre dernier dans le sud du territoire irakien par des hommes armés alors qu’elles prenaient part à une partie de chasse qatarie. Il est courant que des ressortissants nantis des Etats du Golfe effectuent des déplacements dans des pays voisins ou proches à l’instar de l’Irak, du Pakistan ou de l’Afghanistan dans le but de chasser avec des faucons, ce qui fait partie de la culture de la Péninsule arabique. De la sorte, ils ne sont pas soumis aux limites fixées dans leur pays sur les quantités de gibiers tués et les espèces protégées.

Une certaine hostilité est perceptible dans les régions à prédominance chiite du sud de l’Irak à l’endroit des Etats en majorité sunnites du Golfe du fait, entre autres, des divergences sur la guerre en Syrie.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *