Business

Algérie : gros contrat pour Alstom

tramway-citadisLe français Alstom vient de décrocher un contrat en Algérie dans le cadre duquel il s’est engagé à fournir 26 kits de tramway Citadis à Cital, dans le cadre d’une coentreprise constituée d’Alstom aux côtés des Entreprises Métro d’Alger (EMA) et Ferrovial.

La part d’Alstom dans ce contrat s’élève à 85 millions d’euros (93,5 millions de dollars). Les 26 tramways commandés par EMA à Cital sont destinés à la ville algérienne de Sétif. Ils circuleront sur une distance de 15,2 km. La mise en service commerciale de cette ligne est fixée au premier trimestre 2018.

Cette commande fait partie d’un contrat-cadre conclu en 2012 par Cital et EMA dans l’objectif de fournir des tramways Citadis destinés à circuler dans diverses localités algériennes.

A propos de Cital, cette coentreprise a vu le jour en 2010, avec, comme mandat, d’assurer l’assemblage et la maintenance des tramways Citadis en Algérie dans l’objectif de mieux accompagner ce pays dans la mise en œuvre de son vaste programme de développement et d’amélioration des projets de mobilité urbaine. En outre, Cital revêt l’atout de correspondre parfaitement à la stratégie actuelle d’Alstom, qui consiste à créer une proximité avec sa clientèle de sorte à mieux répondre à ses besoins de mobilité.

Dans le cadre de ce dernier contrat, les kits seront assemblés au niveau de l’usine de Cital située à Annaba (est). La même usine, qui s’étend sur 46 400 m2 environ et dispose, entre autres, d’une voie d’essai d’un kilomètre, se chargera de tester les tramways avant de les livrer au client. Fort de ses 90 employés sur la chaîne de montage du Citadis, cette usine a la capacité d’assembler cinq tramways par mois.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *