Monde

Violente manifestation aux Pays-Bas contre l’accueil des migrants

face-pire-crise-migratoire-europeDes affrontements opposant agents des forces de l’ordre et manifestants sont survenus dans la soirée de lundi, dans la ville néerlandaise de Heesch (est) au terme d’un rassemblement opposé à l’accueil des migrants aux Pays-Bas, rapporte la presse locale.

Environ mille personnes s’étaient retrouvées devant la mairie pour manifester leur opposition à la tenue d’une réunion publique ayant pour objectif de préparer l’accueil, à Heesch, de 500 demandeurs d’asile au cours des dix années à venir. Certains manifestants ont alors commencé à lancer des œufs et des engins pyrotechniques contre la mairie, comme rapporté par l’agence ANP. Ce qui a poussé la police à intervenir, occasionnant ainsi des affrontements. Sur le compte Twitter de la commune, le maire, Marieke Moorman, a indiqué que la mairie a « octroyé à la police des pouvoirs renforcés » après « une manifestation qui a dégénéré ».

Au cours des dernières semaines, des incidents similaires ont eu lieu dans d’autres villes et villages néerlandais. Pour ce qui est de la violente manifestation d’hier, elle s’est déroulée seulement quelques heures après l’appel de l’élu d’extrême droite, Geert Wilders, de maintenir les migrants enfermés dans des centres d’accueil pour protéger les femmes d’agressions similaires à celles ayant eu lieu dans la nuit de la Saint-Sylvestre dans la ville allemande de Cologne.

A noter que sa formation politique, le Parti pour la liberté (PVV), n’a jamais été aussi populaire qu’actuellement et domine tous les sondages. Les Pays-Bas ont accueilli un nombre record de réfugiés, ayant totalisé, à fin novembre dernier, 54.000 demandes d’asile.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *