Monde

HCR: Le nombre de déplacés et de réfugiés à un pas d’un nouveau record

asile-nombre-flagrantLe Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a publié ce vendredi, un rapport qui révèle que le nombre de déplacés et de réfugiés dans le monde devrait battre un nouveau record en 2015, en dépassant la barre des 59.5 millions de personnes recensées en 2014.

La hausse cette année en matière de déplacements forcés dans le monde est sans précédent, selon le HCR. Cette estimation repose sur les chiffres du premier semestre et sur la tendance à la hausse du nombre de réfugiés, de demandeurs d’asile et de personnes déplacées.

Sur l’ensemble du premier semestre de cette année, au moins 5 millions de personnes supplémentaires considérées comme déplacées ont été comptabilisées. Environ 4.2 millions ont été déplacées à l’intérieur de leur pays et 839.000 ont franchi la frontière. Les experts du HCR estiment que le nombre de déplacés et de réfugiés dans le monde devrait dépasser largement dépasser cette année la barre des 60 millions.

Depuis 2011, date du début du printemps arabe et de la guerre en Syrie, ce nombre a augmenté de 45%. Les Syriens ont d’ailleurs constitué la plus grande part de l’arrivée sans précédent de migrants qui ont atteint l’Europe cette année via la Mer Méditerranée.

Durant le premier trimestre de cette année, les pays qui ont reçu le plus grand nombre de demandes d’asile sont l’Allemagne, la Russie, notamment en provenance d’Ukraine, et les Etats-Unis. En ordre décroissant, les régions du monde qui accueillent le plus de réfugiés sont les pays d’Afrique subsaharienne, l’Asie et le Pacifique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Le nombre d’apatrides recensés par le HCR de par le monde s’est élevé au premier semestre de cette année à 3.9 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *