Monde

Libye : deux nouveaux suspects dans l’attentat de Lockerbie

LA LIBYE DÉVOILE L'IDENTITÉ DE SUSPECTS DE L'ATTENTAT DE LOCKERBIELe gouvernement de Tripoli a annoncé hier vendredi que les deux libyens soupçonnés par la justice écossaise d’avoir participé à l’attentat de Lockerbie qui a fait 270 morts en 1988 sont Abdallah Senoussi qui dirigeait les renseignements libyens à l’époque de Mouammar Kadhafi et Mohammed Edjaïla sur lequel aucun détail n’a été communiqué.

La précision est venue du responsable des relations avec les médias du gouvernement de Tripoli Djamal Zoubia après que les autorités judiciaires écossaises aient annoncé la veille deux nouveaux suspects, mais sans donner leurs noms. Les autorités écossaises et britanniques ont dit avoir informé la Libye de leur souhait d’envoyer des enquêteurs sur place mais la tâche est compliquée par le chaos qui règne dans le pays. Abdallah Senoussi est détenu à Tripoli après avoir été condamné pour son rôle dans la mort de manifestants lors du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Et selon une source au fait du dossier, Mohamed Edjaïla pourrait être le même individu que Mohamed Abouadjela Massou, un artificier bien connu.

Le 21 décembre 1988, un Boeing de la Pan Al avait explosé dans le ciel écossais suite à un attentat. En 2001, le Libyen Abdel Basset al Megrahi a été condamné à la réclusion à perpétuité pour sa participation à l’attentat de Lockerbie. En 2003, Mouammar Kadhafi avait reconnu la responsabilité de son pays dans l’attentat et indemnisé les familles des victimes mais n’avait pas admis en être personnellement le commanditaire. Décédé en 2012, Abdel Basset al Megrahi, qui a toujours clamé son innocence, reste la seule personne condamnée dans cette affaire. Un second Libyen accusé d’avoir participé à l’attentat, Lamine Fhima, a été jugé avec Megrahi devant une juridiction spéciale aux Pays-Bas mais il a été déclaré non coupable.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *