Europe

France : forte baisse des défaillances d’entreprises au troisième trimestre

defaillance-entrepriseLe nombre des entreprises en défaillance en France, a baissé de 4,8% au troisième trimestre sur un an, a révélé le cabinet Altares dans une étude publiée hier mardi.

Au total, de juillet à septembre, les tribunaux ont prononcé 12.501 ouvertures de procédures collectives et plus de deux tiers de ces décisions concernent des liquidations judiciaires directes, le reste étant des redressements judiciaires et des sauvegardes.

Le nombre de cessations de paiement chez les PME-ETI est tombé sous le seuil des 800, au plus bas depuis 2008. Le nombre d’emplois menacés par l’ensemble des défaillances d’entreprises retombe sous la barre des 45.000 emplois, une performance qui n’avait plus été accomplie depuis l’été 2008. La plupart des métiers sont concernés par cette embellie. Même dans le secteur du bâtiment qui concentre un quart des défaillances d’entreprises, ces dernières reculent de 8%.

Le nombre de cessations de paiement dans le commerce a reculé de 3%. Les défaillances d’entreprise dans le transport routier de marchandises reculent de 6%. De même pour les services aux entreprises où elles s’établissent au plus bas depuis cinq ans.

Mais la situation est encore loin d’être idéale. Si l’industrie manufacturière reste résolument dans le vert avec 522 redressements ou liquidations judiciaires, un chiffre au plus bas et en très fort recul, de 17%, par rapport au troisième trimestre 2014, la situation est encore tendue dans beaucoup d’autres secteurs. L’agriculture reste un secteur en grande difficulté avec une hausse de 9% des défaillances d’entreprises. Elles continuent également à augmenter dans les taxis et transports routiers de voyageurs ainsi que dans les services aux particuliers, notamment pour la coiffure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *