Monde

Crise ukrainienne : le G7 affiche son unité dans le maintien des sanctions contre la Russie

Leaders walk together at the G7 Summit in GermanyLe président américain Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel, qui ont eu un entretien bilatéral hier dimanche avant l’ouverture de la rencontre des pays du G7, ont répété leur fermeté envers Moscou accusé d’entretenir la violence dans l’est de l’Ukraine.

Angela Merkel et Barack Obama sont tombés d’accord sur un maintien des sanctions tant que la Russie ne respectera pas complètement les accords de Minsk et la souveraineté de l’Ukraine. Ces accords, conclus en février entre les différentes parties en conflit, prévoient un cessez-le-feu mais celui-ci est régulièrement violé. Ces derniers jours, la situation s’est enflammée dans l’est de l’Ukraine. Des vols de drones et des tirs de lance-roquettes à mi-chemin entre le fief rebelle de Donetsk et Marioupol, dernière grande ville dans la zone du conflit sous contrôle gouvernement ukrainien, ont été rapportés. La position des leaders allemand et américain est une réponse favorable à la demande du président du Conseil européen Donald Tusk qui a déclaré que si un seul pays tentait de remettre en question le régime des sanctions, la Russie en sortirait renforcée.

La Russie est exclue du cercle des principales puissances industrielles depuis l’annexion par son pays de la Crimée en mars 2014. Le sommet du G7 se tient dans le château d’Elmau, un hôtel de grand luxe du village de Krün en Bavière, dans le sud de l’Allemagne. Les autres invités de marque, à savoir le président français François Hollande, le Premier ministre britannique David Cameron, le président du Conseil italien Matteo Renzi, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et son homologue canadien Stephen Harper sont arrivés hier en début d’après—midi. La directrice générale du FMI Christine Lagarde, les chefs d’Etat ou de gouvernement d’Ethiopie, d’Irak du Libéria, du Nigéria du Sénégal et de Tunisie sont également attendus ce lundi pour discuter des questions de la Grèce, des conflits au Moyen-Orient, du terrorisme islamique et de l’aide au développement notamment.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *