Afrique

Le Maroc s’engage dans la sauvegarde et la valorisation de la baie de Cocody

abidjan-baieA l’occasion de la visite officielle que le Roi Mohammed VI effectue depuis samedi dernier à Abidjan, la Côte d’Ivoire et le Maroc ont conclu ce mercredi, 4 accords et conventions de coopération, portant sur la sauvegarde et la valorisation de la baie de Covody et de la lagune Ebrié.

La cérémonie de signature de ces nouveaux accords et conventions s’est déroulée en présence du souverain marocain et du Président ivoirien, Alassane Ouattara.

Il s’agit d’un accord cadre d’assistance à Maîtrise d’Ouvrage, d’un contrat de mandatement pour la structuration et le montage du financement, d’un protocole d’accord de mobilisation d’un financement prioritaire et d’une convention de partenariat entre le bureau d’études Conseil Ingénierie et Développement (CID) et le bureau national d’études techniques et développement (BNETD).

Le coût global de ce projet baptisé ‘’projet renaissance’’ est estimé à 137 milliards de francs CFA, dont 37 milliards ont déjà été avancés par le gouvernement ivoirien. La fin des travaux est prévue d’ici 4 ans.

Pour la réalisation dudit projet, la société publique marocaine en charge de la réalisation des travaux, promet son expertise à Abidjan. «Pour l’exécution de ce projet, nous allons faire appel à des compétences mixtes ivoiriennes et marocaines», a déclaré le PDG de Marchica Med, Saïd Zarour.

L’objectif de ce projet pilote de développement durable vise la réhabilitation écologique de la Baie de Cocody. Il intègre aussi une vision urbanistique pour l’Aménagement de ladite baie et propose des solutions pour la dépollution de la lagune d’Ebrié et le renouvellement de ses eaux.

Selon Saïd Zarour, le projet incluse la construction d’un barrage et d’ouvrages hydrauliques et maritimes, la construction d’infrastructures routières, d’ouvrages de franchissement et d’un viaduc haubané, ainsi que la réalisation d’une marina, d’un parc urbain et des promenades aménagées.

«Ce projet intègre aussi le développement d’un programme ambitieux d’équipements sportifs, culturels, ludiques et commerciaux» au profit de la population urbaine d’Abidjan, a indiqué le PDG de Marchica Med en sa qualité de co-président du comité de pilotage du projet.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *